L’âge d’or 
de la sidérurgie

 

Dans l’ancien bassin minier des Terres Rouges, qui tient son nom du minerai ferrugineux qui a fait la richesse de son sol, le site « Lentille Terres-Rouges » accueille dès 1870 la fonderie Brasseur (Brasseur Schmelz). L’usine est renommée Rothe Erde (terre rouge) lorsqu’elle est reprise par l’entreprise allemande Aachener HüttenAktien-Verein en 1892. Le site est ensuite exploité par l’Arbed, aujourd’hui intégré à ArcelorMittal.

Durant l’époque florissante de la sidérurgie, « Lentille Terres-Rouges » est pleine de vie, c’est une petite ville dans la ville. Ça n’est pas une aciérie à proprement parler, en réalité ses hauts-fourneaux produisent de la fonte liquide, ensuite transformée en acier puis laminée dans les usines d’Esch-Belval et d’Esch-Schifflange. Les trois sites sont connectés entre eux par un réseau ferré et forment un gigantesque complexe sidérurgique. 
 

De nouvelles ambitions
pour le site 

 

La production commence à diminuer dans les années 50, jusqu’à cesser en 1977. Si « Lentille Terres-Rouges » était le premier site sidérurgique de la ville d’Esch, il en est aussi la première friche. Depuis sa fermeture, le terrain, plein de potentiel, a attiré plusieurs projets de réhabilitation. En septembre 2018, IKO Real Estate présente son projet de reconversion du site en nouveau quartier durable, innovant et exemplaire, un programme ambitieux mené en collaboration avec les services de la ville.

Découvrez l’histoire et les perspectives d’avenir du quartier Rout Lëns dans ce documentaire de 5 minutes.

Un héritage unique

La halle des turbines

 

Sur les sites industriels de cette envergure, les turbines permettaient de générer l’électricité nécessaire à assurer l’activité sidérurgique. Construite en 1901, la halle des turbines est la figure de proue du site. Sa structure et ses façades présentent le plus grand intérêt architectural.

Le magasin TT

 

Construit au XXème siècle, le magasin fournissait tout type de matériel, à la fois pour l’exploitation et pour les employés. On y trouvait également une brasserie. Sa volumétrie sur 3 niveaux et ses façades rythmées de pilastres présentent incontestablement un intérêt architectural, patrimonial et historique.

La halle des soufflantes 

 

Une machine soufflante est l’organe d’un haut fourneau qui fournit l’air de combustion nécessaire à son fonctionnement. L’architecture très typée de la halle des soufflantes, bâtie au XXème siècle, en fait un symbole fort du site. 

Le poste d’aiguillage

 

Un réseau ferré reliait « Lentille Terres-Rouges » aux usines d’Esch-Belval et d’Esch-Schifflange. Datant du XXème siècle, le poste d’aiguillage orientait les trains desservant le site. Sa forme remarquable lui valut plusieurs surnoms comme le « U-boot » qui signifie sous-marin ou le « champignon ».